12/08/2004

Envie de toi

Envie de rien!

Ou plutôt si

D’un câlin…

 

Mais rien de vilain

Juste un peu coquin

Et qui durerait jusqu’au

Petit matin…

 

Qui commencerait par un baiser

Se poursuivrait par mille caresses

Se prolongerait dans une étreinte

 

Etreinte empreinte de passion non feinte

Où se mêlerait tant de désir

Là où naissent nos soupirs

Qui te mènent au délire

 

Quand la raison s’efface

Que le plaisir t’embrasse

Que vient en toi l’audace

De lui laisser des traces

 

Quand tes sens se déchaînent

Que tu lui cries je t’aime

Quand le bonheur t’inonde

Que tu défies le monde

 

Quand plus rien ne subsiste

Mais qu’enfin tu existes

Quand tu te sens comblée

Comme lorsqu’on est aimée

 

Quand tu voudrais lui dire

Comme il t’a fait jouir

Mais que lui t’abandonne

Et toi, tu lui pardonnes.

 

 



08:30 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

tes mots... j'aurais pu les écrire aussi avec d'autres mots mais toujours la même impression ...
bienvenue dans le monde des fous, bienvenue dans la blogosphère qui permet de respirer différemment...
Merci de ton passage et de ton commentaire, bizzz

Écrit par : miss | 12/08/2004

.... Je passe tout le tmps chez toi et j'adore déjà ton univers.......
Bisouxxxxx

Écrit par : Mister h | 12/08/2004

bonsoir merci pour ton commentaire , je découvre ton blog que je viens de lire depuis le début...... mais qu'est ce que c'est beau ce que tu écris..... vraiment merveilleux , à très bientot

Écrit par : Ange | 12/08/2004

**** Je viens te lire et j'aime ce que tu écrits... A bientôt.

Écrit par : J | 13/08/2004

.. Je n'ai qu'une chose à dire, ce texte est magnifique! C'est vraiment trop beau!

Écrit par : Caro | 13/09/2004

Les commentaires sont fermés.