17/08/2004

Mourir d'aimer

Où est mon Bonheur?

Est-ce qu’il a pris peur?

Il a fui ailleurs…

J’ai goûté au malheur

Senti cette douleur

Qui te laisse en pleurs

Pleine de rancoeurs…

 

La vie est un dilemme

Source de problèmes

Surtout quand tu aimes

Que tu aimerais construire

Que lui veut détruire

Toutes tes illusions

Tes rêves de fusion

 

Et toi tu laisses faire

Tu le laisses briser

Un rêve éphémère

Qui t’aurait fait mère

Tu quittes tes repères

Et ton âme se perd…

 

Quelques somnifères

C’est ce que tu ingères

Et la vie te quitte

C’est une réussite …



17:39 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

des mots, des vers Pourquoi vouloir t'endormir
Alors que tu as tant à nous dire
tu devrais plus souvent venir
et ainsi tu ne penserais pas à finir

Écrit par : aramis-dingo | 17/08/2004

... Même douleur, mêmes pensées...

Écrit par : Fléa | 17/08/2004

*** Chacun y pense à un moment ou un autre..Il faut passer au dessus.
N'oublie pas que je suis toujours là.

Bisous

Écrit par : J | 17/08/2004

bonsoir je suis troublée par ton texte.... très emue, bisous

Écrit par : Ange | 17/08/2004

à mon tour... je fais un ptit passage chez toi......

ton texte aurait convenu a mon blog également je pense......

bonne journée à toi...

Écrit par : phil... | 18/08/2004

Héla mais n'est ce pas un ptit coup de déprimprim !
je ne doute pas que tu vas bientot revenir à un "chaleureux" optimisme.

Écrit par : *Zoé* | 18/08/2004

pourquoi suis-je venu chez toi ?????? par hasard quand j'ai vu ton nom dans la liste des derniers blogs postés.
comme j'aime l'expression poétique comme beaucoup le font en bloggant, je ne pouvais pas faire sans venir te lire .. car si je suis un barbouilleur, je suis aussi un rimailleur comme tu pourrais le constater en allant voir mon site de rimailleur

Écrit par : aramis-dingo | 18/08/2004

Les commentaires sont fermés.