18/08/2004

Et je t'aime encore

Depuis le début

Tu me martyrises

Tu te moques de moi

Tu joues le sournois

Et tu te crois fort

Et tu n’as pas tort

Et je t’aime encore

 

Tu me baratines

Et tu me piétines

Et je reste là

Sans savoir pourquoi

Je ne m’encours pas

Je ne te quitte pas

Et je t’aime encore

 

Tu me brutalises

Si je fais ma crise

Et tu me racontes

Tout ce que tu brises

Et moi je t’écoute

Et je te méprise

Et je t’aime encore

 

Tu ne m’appelles pas

Tu ne me parles pas

Tu ne m’expliques pas

Et tu disparais

Sans aucun regret

Et je t’aime encore

 

Je ne te pardonne pas

Cette fois s’en est trop

Tu te moques de moi

Tu n’en finis pas

Que je ne te vois plus

Que je ne t’entende plus

Et que je ne t’aime plus

Et je ne t’aime plus…

 

 



15:01 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

MMmmhhh J'aime bien ce petit blog, je reviendrai me ballader de temps en temps par ici...
A bientôt

Écrit par : Aurélia | 18/08/2004

...... Je pense que j'aurais pu l'ecrire! c'est tellement ce que je ressens en ce moment...

Écrit par : Mister H | 18/08/2004

*** kikou en passant... bizzz

Écrit par : miss | 18/08/2004

*** Elle ne m'a pas répondu. Soit, elle est mal, soit elle en a rien à faire... Merci pour tes passages.
Bis
J

Écrit par : J | 18/08/2004

BOnsoir Christ Pfff, si Mister H aurait pu écrire ton superbe texte, moi aussi :-( ...
tu le sais je pense....
Comme il ne suffit pas d'aimer, s'il suffisait simplement de vouloir oublier, pour enfin avancer...
Bonne nuit...

Écrit par : Fléa | 18/08/2004

CROC pour mieux oublier avec gaité
pense donc à tous ces jolis petits loulous
qui courrent encore en liberté
et qu'a ta guise tu vas pouvoir croquer.
;p

Écrit par : *Zoé* | 19/08/2004

Les commentaires sont fermés.