31/08/2004

Acte II

Face à Dieu,

Tu t’es jetée à genoux

Tu lui as demandé pardon

Et tu as crié son nom

Puis tu as pleuré

Et supplié

De pouvoir l’oublier

De savoir résister

De finir d’exister

Pour cesser de l’aimer

Pour ne plus ressentir

Cet innommable désir

Qui te fait tant souffrir

De ne pouvoir l’assouvir

Tu préférerais en finir

La mort ne serait pas pire…

 

Et de te demander

Ce qu’il en aurait été

S’il avait pu t’aimer ????

 

 

 



08:15 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

... Cool ton blog!

Écrit par : Jamy | 31/08/2004

... Premier passage

Écrit par : Cri | 31/08/2004

... j'espère que tu répondras à ma demande faites sur mon blog... ça me ferait plaisir... bizzz bizzz et bon retour dans notre Belgique presque ensoleillée...

ps : alors t'as fait le test ??? :-)

Écrit par : miss | 31/08/2004

le silence le silence étouffe la souffrance , comme la paille peut étouffer ou s'embraser au contact d'un braise légère

Écrit par : marine | 31/08/2004

Les commentaires sont fermés.