30/03/2005

Acte XIX

Les jours passent

Sans nouvelles de lui

Sans ses bras

Sans ses baisers

Sans son amour

Quel amour ?

 

Elle se dit qu’elle confond

Qu’il ne faut pas aimer

Pour donner du bonheur

Que le désir et le plaisir

Ne sont pas l’amour…

 

Le temps passe

Sans nouvelles de lui

Le gsm sonne

Elle se saisit

Numéro inconnu

 

Allo oui

Mon cœur s’emballe

Avec toujours l’espoir que ce soit lui

Mais c’est elle, sa femme…

 

Elle me dit qu’elle sait tout

Depuis le début

Tout ? Tout quoi…

 

Je nie comme jamais

Elle est folle

Je le lui dis

 

Elle veut me rencontrer

J’ai mal au ventre

Je me laisse convaincre

On se donne rendez-vous

Je vais la voir, la sentir, la toucher…

 

 

 



17:38 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

22/03/2005

Fais comme tu veux (Calogero)

C’est comme tu veux

Si tu penses que tu dois t’en aller

Que tu n’as plus rien à faire ici

Qu’on a plus rien à partager

Qu’on s’est tout dit

 

C’est comme tu veux

Si tu crois que la vie t’attend ailleurs

Qu’elle sera pour toi là bas meilleure

Qu’on a plus rien à se donner

Qu’il faut changer

 

Alors fais comme tu veux /Comme tu le sens

Fais comme tu penses que c’est mieux

Comme tu l’entends / Fais comme si

Comme si c’était pas important

Fais comme tu veux

 

C’est comme tu veux

Si tu crois qu’il faut se séparer

Et qu’on a plus rien à faire ensemble

Que le passé c’est le passé

Qu’il me ressemble

 

Alors fais comme tu veux /Comme tu le sens

Fais comme tu penses que c’est mieux

Comme tu l’entends / Fais comme si

Comme si c’était pas important

 Comme tu veux

 

 

J’adore cette chanson…

J’adore Calogero, il me donne des frissons.

A mon avis il dit « fais comme tu veux »

Mais il pense « reste 

L’amour c’est bien compliqué !


19:36 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

19/03/2005

Acte XVIII

 

Je voudrais leur demander pardon

A sa femme et à son enfant

Leur dire que je ne voulais pas

Que je sais bien que ce n’est pas bien

Que je sais bien

Qu’il leur appartient

Que je sais bien que pour lui,  je ne suis rien

Qu’une parenthèse

Q’une légère ivresse

Rien qui ne mérite la peine

D’être mentionné

Rien qui ne vaille la peine

D’être révélé

Rien qui ne puisse s’oublier

D’un revers de la main, s’effacer

Comme un mauvais rêve

Pourquoi alors j’en crève

J’aimerais une trêve

Je voudrais me demander pardon

De ne pas avoir su dire non

De m’être laissée emporter

Dans le tourbillon des amours interdites

Des passions maudites…

 

 

 

 

 

 



19:30 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

18/03/2005

J'ai une chanson triste qui me trotte dans la tête...

 

 

Je voudrais tant que tu comprennes
Toi que je vais quitter ce soir
Que l'on peut avoir de la peine
Et sembler ne pas en avoir
Le cœur blessé
Encore sourire
Indifférent apparemment
Aux derniers mots qu'il faut écrire
Lorsque finit mal un roman
L'âme éperdue, sauver la face
Chanter des larmes plein les yeux
Et dans un univers de glace
Donner l'impression d'être heureux

Je voudrais tant que tu comprennes
Puisque notre amour va finir
Que malgré tout, vois-tu je t'aime
Et que j'ai mal à en mourir

Je voudrais tant que tu comprennes
Malgré tout ce qui s'est passé
Que je t'aimais plus que moi-même
Et que je ne peux t'oublier..

 


12:01 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

17/03/2005

Ainsi va la vie...

Il y a bien longtemps que

je ne m’étais plus senti aussi bien,

comme libérée, comme plus légère…

Je me dis que la vie est Belle,

que le soleil est là, que le vent

caresse mon visage…

Je repense à cette journée d’hier,

aussi banale que merveilleuse,

une promenade dans le parc,

en famille avec mes petits bébés

et leur papa…J’entends encore

leurs éclats de rire…

Je revois leurs jeux d’enfants et

je les imagine heureux .

La nuit tombée, mes bébés couchés,

On se retrouve tous les deux

On parle, on rit…

Je râle à cause de la tv allumé

Il râle parce que je râle,

il l’éteint et viens tout contre moi

et puis et puis…

Je m’envierais presque de tant

de bonheur….

 


14:09 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/03/2005

Oh Soleil...

Ce matin, j'ai été conduire mes bébés à l'école et je ne portais pas de veste...
C'est merveilleux un peu de soleil, comme un rayon de bonheur qui réchauffe
nos coeurs...C'est ce qu'il me fallait, le soleil m'en ivre...
 
"Il semble que la misère serait moins penible au soleil"
C'est sans doute vrai...
 
 

10:06 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/03/2005

Acte XVII

Quelque fois, on aimerait dormir

Quelque fois, on a peur de se coucher

On a peur de replonger…

L’amnésie disparaît

Elle a mal et elle se souvient

Il lui dit alors avec désinvolture :

Il serait bien plus sage

D’entamer un sevrage…

Le dictionnaire nous dit :

« Action de priver un toxicomane

de drogue »

C’est donc ce qu’il est pour elle ??

Une drogue ?une substance dangereuse

et illicite qui ne procure qu’un faux bonheur,

un plaisir démesuré, une accoutumance ?

Et elle qui avait confondu tout cela

avec l’amour…

Elle se sent idiote et faible

Elle se dit qu’il va falloir trouver

la force de se priver de cette nourriture

qui la maintenait vivante

épuisée mais de plaisir

malade mais d’amour

hébétée mais de bonheur…

Elle a longtemps pleuré cette nuit là

Et lorsque enfin, elle trouva le sommeil,

Elle se mit à rêver

A rêver encore de lui…

 

 

 

 


01:01 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/03/2005

Question...

Suis-je l'As qui bat le roi???

19:09 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/03/2005

Moi

 

Je ne suis pas celle que tu crois

Je ne suis pas celle que tu espères

Je ne suis que moi

Dans toute mon imperfection

Je ne suis que moi

Avec mes craintes et mes espoirs

Mes délires et mes désirs

Mes soleils et mes orages

Je ne suis que moi

Dans toute mon humanité

Avec mes joies, mes illusions

Mes peurs et mes tourments

Je ne suis que moi

Moi, moi, moi

Dans toute ma complexité

Ma force et ma fragilité

Je suis beaucoup et pas grande chose

Je suis moi tout simplement

Tu ne me connais pas vraiment

Tu cherches le sens de mes silences

Tu cherches le sens de mes sourires

Tu cherches le sens de mes larmes

Et moi je ne sais que prendre les armes

J’ai peur de toi

J’ai peur des rois

J’ai peur des peuples et des océans

J’ai peur de toi

Qui croit en moi

Je me noie

Tu ne le sais pas

J’entends ta voix

Je ne la suis pas

Je me noie

Et je ne veux pas

Etre remonté à la surface

Je m’efface

Je cède ma place…

 

 

 



15:46 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

02/03/2005

Acte XVI

Mourir d'aimer

 

Se réveiller enfin

Avec cette sensation

Ce bonheur intense

Se dire je suis toujours là

J’ai raté mon coup

Et c’est tant mieux

Je suis toujours vivante

Encore souffrante

L’un ne va pas sans l’autre

J’ai voulu en finir

Me détruire

M’endormir pour toujours

Oublier

Me pardonner

Demander pardon

Peut-être encore un peu pleurer

Encore un peu perdue

Perturbée mais en vie

J’ai raté mon coup

Je vous l’avoue

Et c’est tant mieux

J’attends le printemps

Et avec lui peut-être

Ma guérison

La fin de ce douloureux tourment…


10:10 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |