31/07/2005

Besoin d'un psy...

Je reviens vous parler de moi

Je me couche sur le canapé

Le canapé qui me rappelle que je suis folle

Je me couche sur le canapé

Et je me laisse aller

Je recommence à pleurer

 

Je ne vais pas bien, une fois encore

Cela me revient

Ce sentiment de rien

Cette douleur qui m’étouffe

Cette culpabilité

Cette faiblesse qui est mienne

Pourquoi ne suis-je pas

Celle que j’aimerais être

Pourquoi ne puis-je pas

Rester de marbre

Sentir mais pas de trop

Souffrir mais un petit peu

Aimer sans adorer

J’aimerais une neutralité

Une simple sérénité

Rien vivre de compliqué

De l’harmonie, de la sincérité

Rien qui existe en somme…

 

Il n’y a pas de meilleur moyen

Pour se sentir vivante

Que de souffrir et de jouir

Voilà pourquoi on en redemande

Sans tenir compte des leçons du passé…

 

 






15:21 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

25/07/2005

Acte XXII

Cette nuit n’en finit pas

Et moi je ne sais plus

Dois je y aller ?

Que vais-je lui dire

Pas la vérité

Comment lui raconter

Que je suis amoureuse

Amoureuse de lui

Amoureuse de son mari

Que je me meurs sans lui

Que je suis folle de lui

Que ses caresses me manquent

Que ses mains sont sublimes

Qu’il est beau comme un dieu

Qu’il me comble de plaisir

Que j’ai crié cent fois

Dans ses bras

Sous son corps

Que son étreinte m’émeut

Que j’aimerais qu’il me serre

Encore et encore

Que je l’aime

Et que je ne peux l’oublier…

Cette nuit n’en finit pas

Mes pensées se bousculent

Dois je te rencontrer ?

Et que te raconter ?

J’aimerais surtout te demander

Et toi comment l’aimes-tu ?

L’aimes-tu seulement ?

 

 



23:56 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

24/07/2005

 Ma Belle Petite Princesse, Alyzée






11:59 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

 Christ au réveil...





11:24 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/07/2005

Compte-rendu

Bonjour,

 

Je suis rentrée, les vacances se sont bien passées.

Nous étions en Espagne avec nos deux enfants, d’habitude on aime visiter, nous partageons tous deux une passions pour les vielles pierres, les églises, les monuments, l’architecture et surtout l’art…mon homme est un artiste, un vrai, avec le talent et le mal de vivre, avec les questions  sans réponses, avec une quête désespérée…Bien heureusement, tout se calme avec le temps et nous voilà beaucoup plus philosophes qu’à 20ans.

Aussi ces vacances ont été placés sous le signe du farniente (ça s’écrit comme ça ?) : Un peu de lecture et puis la plage aussi (beaucoup), du shopping (pas trop quand même) et surtout on n’a pas arrêté de manger (trop c’est sûr) et de vous savez quoi (jamais assez de toute façon), et bien curieusement et heureusement, je n’ai pas pris un gramme et même je dirai que j’ai un peu maigri.

A la fin, j’étais tout de même impatiente de rentrer…Et au retour j’aurais tout donné pour repartir…Ce serait trop long de vous raconter toutes les catastrophes qui sont arrivées durant notre absence…

 

Si je reprends la plume aujourd’hui c’est pour vous dire que ma petite vie actuellement bien rangée m’inspire bien peu, aussi j’ai pensé que je pouvais raconter l’histoire d’une autre tout en y mêlant mes sentiments , vous parler d’elle mais aussi de moi, me raconter, sans me raconter. C’est pas moi, c’est elle…mais c’est aussi un peu moi…Parce qu’elle, elle, c’est un peu vous aussi …une femme tout simplement…

 

 


22:40 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |