07/11/2005

Acte XXIII

Je l'ai vue
Qui l'eût cru?
Nous avons parlé
et même rigolé
Toutes les deux complices
Deux soeurs ennemies
Un seul homme dans nos vies
Cela crée des liens
Je le pense bien
J'aime à l'écouter
Elle me parle de lui
Me raconte leur vie
Ce n'est pas qu'elle l'aime
Ni qu'elle ne l'aime pas
Cela revient au même
C'est que c'est le sien
Elle ne partage plus
ou à son insue
Savoir qui il aime
N'est même pas un problème
Cela revient au même
Car il est à elle
Elle ne le prête pas
Elle ne le donne pas
Elle le garde pour elle
Elle ne sait pas si elle l'aime
Cela revient au même
Car  il lui appartient
Et ce n'est pas rien...

01:54 Écrit par Christ | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

kikou je t'ai ajouté à mes liens, histoire de repasser te lire vu que tu es de retour :-)
bisousss

Écrit par : petite chose fragile | 07/11/2005

Bien compliqué tout ça ... Mais le partage ???
Dur, dur, dur !!!
Tant que toi tu le vis bien ...
N'est-ce point le principal ?
Bisous.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 08/11/2005

Dimanche 13/11/05 Mes respects affectueux en passant par ce bel endroit.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 13/11/2005

coucou très beau poeme
elle est très bien ecrit, felicitation
gros bisous
amitié

Écrit par : toza | 24/11/2005

Quel sujet exceptionnelle, j'ai dégoté ce que il cherchais, tout en vous remerciant bon weekend.

Écrit par : pronostic france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.